Comment un fleuriste entretient-il ses fleurs pour les vendre ?

Avant un dîner, une soirée en amoureux ou bien une fête de famille, un petit passage chez le fleuriste est obligatoire. Lorsque vous pénétrez dans cet univers floral, un parfum frais embaume vos sens. Des couleurs variées à l’accueil chaleureux de votre fleuriste, c’est à chaque fois avec plaisir que vous retournez dans ce lieu entre le point de vente et l’invitation au voyage.

Au delà du commercial, être fleuriste est un métier de véritable passionné ! Ainsi, tout bon fleuriste connaît parfaitement chacun de ses produits et les entretiens adaptés afin de proposer les plus belles fleurs possibles à ses clients.

Mais alors, comment les entretiennent-ils ?

L'entretien des fleurs par le fleuriste

Une histoire de qualité…

Le commerce des fleurs repose sur un facteur majeur : la qualité. C’est en effet le principal atout d’un bon fleuriste. Ce pourquoi, il se doit de consacrer une forte attention à sa sélection en premier lieu. En effet, le fleuriste qui a besoin de s’approvisionner en fleurs doit avoir confiance en son producteur. Dans ce cas là, l’avantage du franchisé par rapport à un fleuriste indépendant réside dans le réseau mis à disposition par le franchiseur.

Le franchisé profite donc de la centrale d’achat pour couvrir ses besoins dans ces étapes de sélection des produits. C’est important de le noter car ça permet de faciliter la vie du fleuriste qui, dans un cas contraire, devra chercher, contacter et mettre en place des partenariats commerciaux moins avantageux que ceux négociés durablement par l’enseigne franchiseur.

…. d’entretien…

La qualité de la fleur est la base sur laquelle le fleuriste peut travailler, mais l’une de ses fonctions essentielles va être d’entretenir au mieux les fleurs afin d’en préserver les qualités visuelles et olfactives.

Pour cet entretien, voici quelques conseils de base

Il est nécessaire de recouper les tiges en biseau pour une meilleure absorption de l’eau, tout en  utilisant une eau à température ambiante. Le vase doit être adapté à la taille des tiges, soit un niveau d’eau rempli à la moitié de la tige de la plante.

De l’eau bien sûr, mais le fleuriste peut aussi ajouter une solution nutritive pour fleurs coupées afin d’allonger au maximum la durée de vie des tiges à pétales.

Bien entendu le fleuriste se doit de changer l’eau de ses vases régulièrement afin qu’elle soit la plus claire et pure possible. Enfin, il est important de vérifier qu’aucune des feuilles de la plante ne trempe dans l’eau ce qui pourrait la rendre fanée plus rapidement.

… et d’atmosphère !

Le lieu, lui aussi joue un rôle important dans la conservation des fleurs. On privilégie ainsi une pièce fraîche et humide, idéale à celles-ci (pour la plupart). Il faut en effet éviter toute source de chaleur qui pourrait accélérer l’éclosion et faire ainsi fleurir trop vite les plantes. Chose que recherche d’ailleurs le client puisqu’il ne faut pas qu’elles soient complètement ouvertes avant d’être achetées et offertes.

En conclusion, fraîcheur, eau, qualité ainsi qu’une bonne connaissance du fleuriste envers chacune des plantes qu’il présente sont nécessaires pour proposer aux clients les plus belles fleurs possibles.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas consulter notre livre blanc sur la franchise ainsi qu’à nous contacter !

Poster un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces HTML tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>