ET VOUS, QU’OFFRIREZ-VOUS À LA SAINT-VALENTIN ?

Le 14 février, il est de tradition d’offrir des fleurs, du chocolat, un dîner dans un restaurant feutré, d’écrire un billet doux et bien d’autres cadeaux encore, au gré de l’imagination de chacun pour témoigner de son amour à sa dulcinée, … Si la Saint-Valentin est l’une des fêtes les plus prisées, en connaissez-vous l’origine ? Et si vous ne savez pas comment les amoureux se déclarent leur flamme ailleurs dans le monde, nous vous proposons un voyage qui pourra bien vous surprendre.

Les origines de la Saint Valentin

Selon les uns, cette fête remonterait à l’Antiquité ! Restons un peu plus proche de nous, … au XIV siècle, une légende qui nous vient d’Angleterre prétend que le 14 février était le jour où les oiseaux s’appariaient. A cette époque, Othon de Grandson, poète et capitaine à la cour d’Angleterre, auteur de très nombreuses poésies dédiées à l’amour et à la Saint Valentin, aurait colporté cette tradition jusqu’à la cour de Savoie avant qu’elle se répande partout en Europe. Tombée en désuétude, cette fête sera remise au goût du jour au XIXème siècle.

La Saint Valentin se fête partout dans le monde

Nous vous proposons un périple aussi déconcertant qu’exotique selon les continents et les pays.

Commençons par l’Asie. Au Japon, ce sont les femmes qui offrent à leur bien-aimé des chocolats. En retour, le 14 mars, appelé le White Day, les garçons offrent un présent à leur chérie.

En Chine, la tradition veut que les amoureux s’offrent un objet à porter sur soi : un médaillon, un mouchoir en soie… Ils ont également une seconde fête, plus traditionnelle, le Qi Qiao Jie, le septième jour du septième mois du calendrier lunaire, généralement en août. À cette occasion ils offrent plutôt des fleurs et s’il y a 108 roses, c’est une demande en mariage ! 

À Singapour, ce jour-là, les jeunes femmes célibataires écrivent des mots d’amour sur des mandarines avant de les jeter dans le fleuve en faisant le vœu de trouver l’âme sœur.

En Corée du Sud, comme au Japon, il y a le White Day, mais un mois après ce jour blanc, il y a le « jour noir ». Les célibataires se retrouvent le 14 avril pour manger des nouilles noires !

Plus proche de nous, en Ecosse, la première personne que l’on croise dans la rue, le 14 février, devient notre Valentin(e), mais on dit que c’est purement symbolique !

Au Pays de Galles, la Saint-Valentin se célèbre le 25 janvier. On offre traditionnellement des cuillères en bois sur lesquelles sont gravés des cœurs, des cadenas ou des clés.

Au Danemark, les hommes adressent à l’élue de leur cœur une carte anonyme avec, en guise de signature, quelques points correspondant au nombre de lettres de leur nom. Une façon mystérieuse de retrouver son admirateur, mais il ne faut pas se tromper !

Et comment se passe une Saint-Valentin chez un Fleuriste ? 

C’est LA journée de l’année à ne pas manquer. Elle peut représenter 2 à 3 semaines classiques de chiffre d’affaires en une journée, voire quelques heures de 17h à 20h, tranche horaire où l’affluence est maximale. Il n’est pas rare de voir la queue devant le magasin car « Monsieur » se doit de signifier son attachement à sa Valentine avec un bouquet de fleurs. La clientèle du 14 février est en majorité patiente et facile à convaincre.

C’est donc une journée qui s’organise bien en amont, et où toute l’équipe est mobilisée pour servir les clients rapidement. Une bonne anticipation et une bonne préparation de cette fête sont des gages de réussite pour le fleuriste.

Pour finir sur une note romantique, parmi toutes les fleurs, c’est la rose qui remporte tous les suffrages et, lorsqu’elle est rouge, elle symbolise la passion amoureuse et la fougue !

Si vous souhaitez en savoir plus sur le monde de la franchise, n’hésitez pas à consulter notre livre blanc sur la franchise, ainsi qu’à nous contacter directement.

Poster un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces HTML tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>