Quelles sont les étapes pour devenir franchisé ?

Monter son entreprise est le rêve d’un grand nombre de français. Chaque année, des milliers d’entrepreneurs se lancent en devenant franchisés.

Cette stratégie commerciale, qui consiste à commercialiser des produits/services ainsi qu’à bénéficier de l’image de marque d’un franchiseur moyennant un droit d’entrée et des commissions, permet de développer rapidement une entreprise en bénéficiant du soutien d’un réseau et d’une marque forte. Cependant, se lancer dans une franchise n’est pas si simple, les étapes sont nombreuses et nécessitent un réel investissement, à la fois en temps et en argent.

Faire un bilan personnel / auto-examen

Avant de se lancer dans tout projet, il est primordial d’analyser sa propre situation. C’est en quelque sorte un travail d’introspection, sur le plan personnel comme professionnel.

  • Quelles sont vos motivations pour devenir franchisé ? Sont-elles passagères ou plus durables ?
  • Quels sont vos objectifs à court, moyen et long terme ?
  • Quelles sont vos compétences professionnelles et votre savoir-faire ?
  • Quels sont vos atouts, ainsi que vos faiblesses ?
  • Quels sont les éléments qui pourraient freiner le développement de votre entreprise ? (compétences, finances, famille, mobilité géographique…)

Autant de questions qu’il faut se poser avant de débuter une analyse plus profonde du marché que vous souhaitez intégrer. En y répondant, vous connaîtrez vos atouts et vos faiblesses, et pourrez travailler au développement de votre entreprise en connaissant les risques pris. De quoi avancer de manière plus sereine.

Choisir son secteur d’activité

Les domaines liés à la franchise sont vastes. C’est simple, il existe une franchise pour presque tous les métiers. La plupart n’exigent pas de compétences particulières, ce qui laisse la porte ouverte à de nombreuses opportunités de business. Cependant, avoir une affinité pour le métier dans lequel vous souhaitez monter une franchise est un atout complémentaire pour lancer son entreprise.

Une analyse du marché de la franchise qui vous intéresse est également importante. Recherchez des informations sur les domaines qui marchent, dans lesquels les opportunités de développement sont nombreuses…

La passion pour un domaine est un vecteur à prendre en compte lorsque l’on pense à monter une franchise. Une entreprise représente un investissement important, en temps et en argent. Autant que ce temps et cet argent soient investis dans un métier qui vous plaît et vous apporte une satisfaction.

Le budget nécessaire est un facteur important, qu’il faut prendre en compte. Chaque franchise possède des spécificités uniques, et demande un investissement différent. Certaines demandant des investissements de départ importants, notamment pour les franchises reconnues (McDonald’s par exemple).

Franchise-Mcdonald's

Choisir un franchiseur

C’est une étape clé dans le développement d’une franchise : choisir la marque sous laquelle vous souhaitez vous installer. De nombreux critères doivent entrer en compte dans ce choix :

  • Le potentiel du réseau et du secteur d’activité,
  • La qualité des produits et services proposés,
  • L’élément différenciateur de la marque par rapport à ses concurrents,
  • La communication développée par le franchiseur, que ce soit envers ses franchisés ou envers ses clients,
  • La position du franchiseur sur le marché. Est-il en position de leadership, d’outsider.. ?,
  • L’emplacement des franchises actuelles de la marque, et les éventuels emplacements proposés.
  • Le droit d’entrée, ainsi que tous les éléments inclus dans celui-ci (formation, matériel, accompagnement…),
  • Les contraintes qui sont imposées par le franchiseur, qui peuvent être plus ou moins souples.

Faire un Business Plan

Après ce travail d’analyse du marché, il est temps d’analyser la faisabilité du projet sur un plan financier. Destiné à des partenaires (franchiseur, banquier… ), le Business Plan comprend notamment une étude de marché ainsi qu’un bilan et un compte de résultat prévisionnel. Ce document vous permettra de vous rassurer, ainsi que de convaincre vos partenaires. Il présente tout le projet, ainsi que le potentiel de rentabilité et de développement de votre entreprise. Il est donc un gage de crédibilité supplémentaire apporté au projet, et s’avère être indispensable aujourd’hui pour convaincre des partenaires.

Choisir un local et un statut juridique adapté

Le local est la clé de voûte du bon fonctionnement de votre entreprise. Il est donc très important de s’accorder du temps pour le trouver. L’accessibilité, le trafic quotidien, la visibilité, la concurrence aux alentours sont des points majeurs à analyser lors de cette recherche. Ce local doit être validé par le franchiseur, il faut donc veiller au respect des règles qui peuvent être imposées par ce dernier (taille, position géographique…).

Concernant votre statut juridique, la franchise ne nécessite pas de statut juridique particulier. Celui-ci dépend donc de votre situation et de l’ampleur de votre projet. Il est pertinent de s’accompagner d’un expert juridique qui pourra répondre à toutes vos interrogations, et choisir avec vous le statut le plus adapté.

Éventuellement, se former plus amplement au métier de la franchise

Il est possible que votre métier nécessite des compétences ou des formations particulières. Il faudra donc se renseigner sur les spécificités légales liées à votre domaine d’activité. Suivre une formation, qu’elle soit liée à votre domaine d’activité et / ou à la gestion d’une entreprise, peut s’avérer utile voir nécessaire afin de développer une activité pérenne.

La remise du Document d’Information Précontractuel (DIP)

Dans le cadre de la loi Doubin, le DIP, a pour objectif de permettre à un futur franchisé de s’engager avec une enseigne en toute connaissance de cause. Il doit contenir des éléments précis : historique de l’entreprise du franchiseur, identité des dirigeants et leur parcours professionnel permettant d’apprécier l’expérience professionnelle acquise par l’exploitant ou ses dirigeants, il présente le bilan global du réseau, à travers la liste exhaustive des points de vente, leur ancienneté, et rend compte des résultats chiffrés des franchisés.

Les franchisés y trouvent également les perspectives de développement de l’enseigne, l’état du marché. Le DIP récapitule également les aides fournies, mentionne le plan de financement, les clauses de sortie du contrat et propose une première analyse marketing. Ce document est important. En cas de litige, il servira de référence entre les parties.

Au cœur de ce document, l’étude du marché. Il est généralement conseillé aux franchisés de partager le DIP avec un expert-comptable qui, réalisera de son côté le compte de résultat prévisionnel sur un minimum de 3 premières années d’exploitation. Il est important pour les franchisés, avant de s’engager, de vérifier le potentiel commercial de leur futur point de vente, car c’est la qualité de la relation avec le franchiseur qui est en jeu. Le  DIP est remis au minimum 20 jours avant la date prévue pour la signature du contrat.

Signer un contrat de franchise

Dernière étape avant de pouvoir ouvrir la boutique, la rédaction et la signature d’un contrat de franchise. Aucune règle particulière n’encadre la rédaction d’un contrat de franchise. De manière générale, le franchiseur vous propose un contrat de base, qui possède parfois des clauses modulables. Ce contrat contient les obligations des deux parties concernant la collaboration commerciale franchiseur-franchisé. Il est primordial de porter attention à toutes les clauses incluses dans ce contrat, afin de ne pas signer un document qui pourrait vous mettre dans une situation périlleuse et/ou inattendue.

Le travail pour arriver à la signature d’un contrat de franchise est long et intense. Cependant en suivant ces conseils, vous pourrez y voir plus clair et éviter les mauvaises surprises lors de la réalisation de votre projet.

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à consulter notre livre blanc sur la franchise, ainsi qu’à nous contacter si l’ouverture d’une franchise EMOVA vous intéresse.

Poster un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas affichée.

Vous pouvez utiliser ces HTML tags et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>